Bilan de l’année : encore un très bon millésime 2018 !

15-01-2019

L’an dernier la Nef était parvenue, dans un contexte de taux et de concurrence loin d’être évidents, à plus que doubler ses chiffres d’activité crédit. Et bien entendu, au-delà des chiffres, une croissance de l’activité crédit de la Nef, c’est une croissance de l’impact sociétal des projets que vous menez et que la Nef accompagne. Il n’y a pas eu de nouveau doublement en 2018, ce qui est assez logique dans la mesure où la Nef a globalement disposé de ressources (humaines notamment) stables par rapport à l’an passé. 

 

Nous pouvons donc dire que nous avons poursuivi en 2018  le bel élan de 2017, atteignant presque les 60M€ de nouveaux crédits versés aux sociétaires emprunteurs. Ce sont ainsi 400 entreprises individuelles et collectives, associations, coopératives, collectivités, qui ont été financées grâce à l’argent confié par les sociétaires et clients de la Nef.

 

 

Toujours beaucoup d’écologie et de créations d’entreprises !

Comme c’est le cas depuis plusieurs années désormais, c’est surtout le domaine de l’environnement et de l’écologie qui, à plus de 2/3, a été financé.

Dans ce secteur quelques évolutions de marché cependant : la part des énergies renouvelables, quoique toujours importante dans les financements Nef, tend à se contracter quelque peu, du fait notamment d’un marché lui-même en mutation. La Nef doit ainsi trouver de nouveau sa place, et l’offre adéquate pour toujours mieux financer les énergies renouvelables, citoyennes notamment.

Dans le même temps, la part de la filière bio a beaucoup crû, et spécifiquement le secteur du commerce biologique. Portée par son partenariat avec Biocoop entre autres, 2018 a montré encore une fois comme la Nef est un acteur engagé dans cette filière.  

 

Le secteur social, qui embrasse une catégorie assez large d’activités, de l’insertion au développement local, a recueilli environ ¼ des financements Nef en 2018, là aussi un chiffre stable par rapport aux années précédentes.

 

Enfin, et là encore pas d’évolution significative, la part de financement des activités culturelles reste minoritaire bien qu’importante pour la Nef, avec près de 5% des prêts mis en place. A noter toutefois que ce secteur (compagnies artistiques, production documentaire, ateliers de photo, cinémas d’art et d’essai, etc…) n’est pas le plus évident à financer par du prêt bancaire. Et l’activité de notre plateforme de don Zeste.coop fait en revanche une bonne place aux projets de ce secteur.

 

Par ailleurs, et c’est toujours une satisfaction pour la Nef, ce sont plus de 50% des prêts mis en place en 2018 qui ont concerné des activités en création, montrant la place importante que prend la Nef dans cette phase de démarrage des entreprises sociales.

 

Néanmoins un point d’amélioration important apparaît suite à ce bilan 2018 : si la partie financement a comme on l’a écrit ci-dessus, été bonne, les services apportés autour du compte courant Nef à nos sociétaires l’a été beaucoup moins. Comme vous le savez sûrement, la Nef a la possibilité d’ouvrir des comptes courants depuis plus de 2 ans maintenant, avec une batterie de services, et notamment de moyens de paiement, limitée aux virements/prélèvements. 2018 devait être l’année de la commercialisation plus large d’offres de télétransmission (EBICS et Web Edi), d’une offre de court terme plus étoffée, de découvert en compte possible, tout cela en contrepartie d’une gestion de flux plus importante de la part des sociétaires. Mais la Nef n’a pas eu la possibilité de mener tous ces projets en même temps en 2018. En revanche ceux-ci sont désormais prêts à être commercialisés, et vous en entendrez parler très prochainement.

 

 

Des efforts à poursuivre en 2019

C’est donc, vous l’aurez compris, une des pistes pour 2019 : que la Nef soit plus présente à vos côtés sur les flux et le compte courant, en déployant les services mentionnés ci-dessus (télétransmission, financement du BFR par crédit court terme, facilités de caisse…).

 

Cependant aucun relâchement à attendre du côté du métier historique de la Nef, le financement de projets. L’objectif est de conserver la place importante prise sur la filière bio. Celle-ci est également (comme pour les énergies renouvelables que l’on mentionnait plus haut) en mutation, la grande distribution étant de plus en plus présente sur ce marché. La Nef a ainsi à affirmer son soutien à une filière réellement biologique et équitable à laquelle elle croit. Mais l’idée est également d’être plus présent dans le secteur social, de la santé, de l’insertion, du handicap.

 

Pour résumer, toujours plus d’initiatives financées pour toujours plus d’impact dans notre société. Etre plus présents au quotidien à vos côtés, nous appuyer sur nos partenaires pour cela. Un beau programme !

 

 

Ivan Chaleil, Directeur Commercial – Lettre des Pros – Janvier 2019

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Toute l’actualité de la Nef par email.

S’inscrire

Contactez-nous

La Nef se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.
lanef@lanef.com

04 81 65 00 00
Ou va mon argent (carte)

où va mon argent ?

La Nef est le seul établissement financier à publier chaque année l’ensemble des prêts qu’elle octroie, et ce depuis sa création en 1988.

Retrouvez dans la cartographie des projets une présentation de nombreuses réalisations qui ont bénéficié d'un prêt de la Nef.

Rechercher un projet financé