Énergie Partagée Investissement passe le cap des 10 millions d’euros collectés !

10-03-2016

Visuel EPI

(photo d’illustration : Plaine Sud Énergie, où les toits des écoles de Basse-Normandie accueillent des panneaux solaires financés avec succès par les citoyens via Énergie Partagée)

 

La création d’Énergie Partagée en 2010 naît d’une double prise de conscience : la question du financement est déterminante pour le succès de la transition énergétique, et les citoyens doivent pouvoir participer à ce financement, chacun à leur échelle et selon leurs moyens.

Cinq ans plus tard, le constat est toujours le même, mais le mouvement a pris de l’ampleur : grâce aux 10 millions d’euros collectés auprès de 5 000 investisseurs, ce sont plus de 30 projets de production d’énergie renouvelable qui ont pu voir le jour et continuent d’émerger.

Un barrage hydroélectrique réhabilité dans les Vosges, des écoles équipées en panneaux solaires dans le Calvados, un parc éolien développé entièrement par des citoyens en Loire-Atlantique… Tous ces projets, validés par la Charte Énergie Partagée, sont ensuite ouverts au financement participatif sous forme d’actions à partir de 100 €.

Leur particularité ? En ouvrant leur capital à la participation de tous, ces projets s’organisent aussi sur un mode démocratique : les décisions sont prises en toute transparence par ceux qui souhaitent s’impliquer dans la gestion du projet. C’est donc l’intérêt général qui est privilégié.

 

Citoyens, collectivités : tous producteurs d’une énergie durable et collective

Aujourd’hui plus que jamais, il est temps d’agir : citoyens et collectivités s’engagent ensemble dans le financement d’une énergie propre et durable, et se rassemblent autour de projets dont les bénéfices reviennent aux territoires et dynamisent l’économie locale.

« Trop souvent, ce sont les grands opérateurs et entreprises étrangères qui détiennent le capital des gros projets imposés aux riverains. Et eux qui en retirent tous les bénéfices !” explique Ingrid Julien, coordinatrice du projet éolien des Ailes des Crêtes en Champagne – Ardennes.

Notre projet citoyen, c’est l’inverse : le capital est détenu en majorité par les particuliers et les entreprises locales, et 100% du revenu revient dans le territoire. C’est la possibilité d’avoir un territoire indépendant, et de s’approprier le vent qui souffle sur nos collines. C’est aussi l’assurance que le coût de l’énergie reste accessible pour tous.”

Pour diffuser ce modèle de projets citoyens qui profite à tous, Énergie Partagée développe aussi des partenariats étroits avec les collectivités locales, qui sont de plus en plus nombreuses à faire confiance à cet outil de financement pour développer des projets sur leur territoire.

Jacques Pallas est maire de Saint Georges-sur-Arnon, une des deux communes qui accueille depuis 2009 le parc éolien des Tilleuls. Il raconte son expérience : “Le partage des paysages aboutit au partage des richesses. Notre projet génère des recettes fiscales importantes pour les deux municipalités, qui permettent de financer d’autres projets pour les communes : rénovation d’un lieu culturel, construction d’un éco-quartier, réalisation d’audits énergétiques …

En plus de redynamiser l’économie locale, on a pu baisser les impôts locaux de 16 %. Enfin, douze emplois permanents et non délocalisables ont été créés dans la commune, pour la maintenance des Tilleuls et des parcs voisins.”

 

De nouvelles perspectives ouvertes depuis la Loi sur la Transition Énergétique

Avec le vote de la loi sur la Transition Énergétique durant l’été 2015, ce sont de belles perspectives qui s’ouvrent pour les projets citoyens en France. Les nouveaux appels d’offres prévoient notamment des bonus de rémunération pour les projets qui offrent une place aux citoyens. Pour atteindre les objectifs de développement des énergies renouvelables, et alors que la gestion centralisée de notre énergie est à bout de souffle, la mobilisation de tous est nécessaire pour faire émerger un nouveau modèle, participatif, raisonné et plus proche des besoins de chacun.

Visuel EPI_2

 

Un placement rentable, porteur de sens et durable

Menée de concert avec la Nef à l’approche de la COP21, la campagne “Épargnons le Climat” a déjà permis de collecter près d’un million d’euro et de sensibiliser les citoyens sur l’impact écologique de leur épargne. L’idée est simple : plutôt que de laisser son argent dormir à la banque, où il est utilisé en toute opacité pour financer des activités souvent peu respectueuses de l’environnement, tout le monde peut reprendre le contrôle de son épargne en la mettant au service de projets concrets, écologiques et coopératifs. 

Concrètement, investir via Énergie Partagée au capital de ces projets d’énergie renouvelable qui fleurissent chaque jour sur les territoires, c’est réaliser un investissement rentable mais patient : au bout de 10 ans de placement, l’objectif de rémunération des actions est à placer à hauteur de 4% brut par an.

Au total, ce sont des dizaines de projets qui n’attendent que vous pour voir le jour !

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Toute l’actualité de la Nef par email.

S’inscrire

Contactez-nous

La Nef se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.
lanef@lanef.com

04 81 65 00 00
Ou va mon argent (carte)

où va mon argent ?

La Nef est le seul établissement financier à publier chaque année l’ensemble des prêts qu’elle octroie, et ce depuis sa création en 1988.

Retrouvez dans la cartographie des projets une présentation de nombreuses réalisations qui ont bénéficié d'un prêt de la Nef.

Rechercher un projet financé