La Nef soutient Commown, pour la location du Fairphone

09-05-2017

Un smartphone écoresponsable et éthique, est-ce possible ? Oui, Fairphone avance dans cette direction ! et la coopérative Commown veut faire un pas de plus en proposant le fairphone à la location.

 

Une vision durable dans le monde de l’électronique, cela semble impossible. Mais avec Fairphone et Commown, une solution est enfin à portée de main.

 

Fairphone, une première réponse à l’obsolescence programmée

Les grandes marques de smartphone font la course au renouvellement permanent des appareils, en surfant sur différentes formes d’obsolescence programmée. Fairphone, à l’inverse, a prouvé qu’il est possible de concevoir un appareil qui dure le plus longtemps possible, en étant facile à réparer.

 

Mais l’électronique écoresponsable et éthique, c’est bien plus que ça :

 

Depuis les mines …

Fairphone se penche de très près sur l’origine des minerais utilisés dans le téléphone. L’or par exemple vient d’une mine du Pérou labellisée commerce équitable Max Havelaar. Fairphone travaille à la mise en place de filières similaires pour tous les minerais nécessaires à l’électronique.  

 

… en passant par les usines …

Fairphone a établi un partenariat avec l’usine chinoise qui assemble l’appareil, pour fournir aux employés des conditions de travail décentes : réduction du temps de travail, meilleurs salaires, création d’un vrai syndicat, etc.

 

… et la lutte contre l’obsolescence logicielle …

Une des composantes dominantes de l’obsolescence programmée, est l’obsolescence logicielle : les constructeurs arrêtent de fournir des mises-à-jour de sécurité alors que l’appareil est toujours fonctionnel pour forcer les utilisateurs à le jeter. Fairphone au contraire s’engage à fournir des correctifs de sécurité le plus longtemps possible.

 

… jusqu’au recyclage.

Le Fairphone contient autant que possible des matériaux recyclés. Mais surtout le Fairphone est conçu pour faciliter le recyclage, en particulier en cartographiant les différentes matières premières présentes dans l’appareil. Même si beaucoup reste à faire, c’est un pas de géant comparé aux pratiques des concurrents.

 

 

Commown, le chaînon manquant pour une vision durable de l’électronique

Pour être le plus écologique possible, un appareil électronique doit d’abord durer le plus longtemps possible. Un appareil qui dure, c’est moins de déchets toxiques, et moins de consommation de ressources pour fabriquer son remplaçant.

 

Le Fairphone 2 est conçu pour durer, c’est bien. Mais l’entreprise Fairphone repose toujours sur le modèle d’affaire habituel : vendre autant que possible. En phase de croissance cela fonctionne, mais à terme, les utilisateurs renouvellent moins souvent leur téléphone et Fairphone ne peut assurer des ventes régulières contrairement à ses concurrents qui font tout pour que les consommateurs changent de téléphone le plus souvent possible.

 

Mais il existe un autre modèle, en accord avec une vision durable, c’est l’économie de la fonctionnalité. C’est l’idée que l’usage est plus important que la possession, et qu’un usage optimisé demande des services en plus de l’appareil. Ce n’est pas nouveau, et c’est utilisé avec succès pour des voitures, des imprimantes, etc. Commown s’appuie sur ce modèle et propose un service qui inclut l’usage du Fairphone, des conseils pour le configurer, mais également une extension de la garantie panne du constructeur sans limite de temps, une garantie contre tout type de casse, etc.

 

Commown est actuellement une association loi 1901 qui sera transformée en Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) si le nombre de précommandes atteint un seuil suffisant. Pour financer les appareils, la SCIC va d’abord compter sur les précommandes et sur les prêts de partenaires financiers comme La Nef. Ensuite, à moyen terme, elle fera régulièrement appel à l’épargne citoyenne et engagée… Avec pourquoi pas une prochaine campagne sur prêtdechezmoi.coop, la plateforme de la Nef.

 

Enfin, avec une formule Commown, on devient un commowner (own = posséder, en anglais, on “possède en commun”), libre de devenir membre de la coopérative, et ainsi de co-posséder une flotte d’appareils qui devient alors un extraordinaire bien commun. Les commowners ont tout intérêt à ce que les appareils durent longtemps, puisque cela réduit les coûts de la coopérative, et réduit leurs factures.

 

A long terme, les commowners pourront choisir d’orienter les bénéfices de la coopérative pour soutenir l’électronique responsable de différentes façons. Cela pourrait prendre la forme d’un soutien aux producteurs engagés comme Fairphone et la boucle sera bouclée : un modèle durable pour l’électronique responsable.

 

Les précommandes sont ouvertes sur le site : commown.fr.

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Toute l’actualité de la Nef par email.

S’inscrire

Contactez-nous

La Nef se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.
lanef@lanef.com

04 81 65 00 00
Ou va mon argent (carte)

où va mon argent ?

La Nef est le seul établissement financier à publier chaque année l’ensemble des prêts qu’elle octroie, et ce depuis sa création en 1988.

Retrouvez dans la cartographie des projets une présentation de nombreuses réalisations qui ont bénéficié d'un prêt de la Nef.

Rechercher un projet financé