🗳️ AG 2024 : sociétaires, votez en ligne / 📅 Rendez-vous le samedi 25 mai à Lyon pour l’Île aux solutions

Bilan 2023 : L’année de la rentabilité pour la Nef

4 mots ont caractérisés l’année 2023 de la Nef :  “Autonomie”, pour la poursuite de la campagne  “Big Banque”; “Démocratie” pour les différentes réflexions collectives menées  avec nos sociétaires sur le futur de notre coopérative; “Éthique” : le cœur de l’activité de la Nef; et enfin “Rentabilité”. En effet, pour la première année depuis 2015, la Nef génère un résultat net positif uniquement grâce à son activité bancaire.

Un modèle économique sain et dynamique malgré un contexte difficile 

L’année 2023 aura été la preuve que le modèle proposé par la Nef n’est pas une utopie : une banque éthique peut s’installer et perdurer en France.

Le résultat net de notre coopérative au 31/12/2023 est positif: +711k €. C’est la première année depuis 2015 où la Nef génère un résultat net positif uniquement grâce à son activité et ce, malgré une  augmentation significative du coût du risque. 

Ce coût du risque correspond aux pertes avérées ou potentielles de la Nef sur son activité crédit. Les éléments principaux qui peuvent expliquer son augmentation sont :

  • un encours crédit qui a fortement augmenté depuis 5 ans
  • une forte proportion de crédits faits à des créateurs d’entreprise
  • les difficultés financières qui se sont poursuivies pour les petites entreprises mais également pour la filière bio dans laquelle la Nef est particulièrement engagée (inflation, coût de l’énergie, et baisse de la consommation des ménages)

Le résultat positif découle d’une croissance inédite de  notre PNB (Produit Net Bancaire), l’équivalent du chiffre d’affaires pour une banque : +17,8M€ et +40% sur un an, porté en grande partie par le dynamisme de l’activité crédit. 

C’est aussi la conséquence de la  maîtrise de nos charges d’exploitation. Après plusieurs années de dépenses conséquentes (notamment en moyens humains) pour nous structurer, nous récoltons les fruits de nos investissements : ainsi, le RBE (Résultat Brut d’Exploitation) a bondi à 5,8 M€ en 2023 contre 1,7M€ l’année précédente (+236 % sur un an).

Les 2 rations réglementaires que doivent surveiller toutes les banques sont également au vert pour la Nef en 2023 : 

  • le ratio de liquidité, représentant la capacité de la banque à faire face à ses engagements de court terme, atteint 231% au 31/12/2023, bien au-delà des 100% minimum imposés par la réglementation.
  • le ratio de solvabilité, représentant la solidité de la structure à travers les capitaux propres, s’établit à 15,68% (grâce au succès de la campagne de levée de fonds), pour un minimum réglementaire de 11%

Epargne et crédit : des fondamentaux toujours solides

Malgré une croissance plus faible que les années précédentes, l’encours de l’épargne à la Nef  a augmenté de 45M€ en 2023. On comptait ainsi 49 662 livrets ouverts au 31 décembre 2023.

Côté crédit, la Nef a prêté 169M€ à 529 projets écologiques, sociaux et culturels. On observe un léger ralentissement, qui s’explique en partie par les  difficultés rencontrées par la filière bio, la hausse des taux d’intérêt ralentissant certains projets, etc.

+24M€ de fonds propres grâce à la campagne Big Banque* et une Nef qui “pèse” 1,1Md€

Après un lancement tonitruant en octobre 2022, l’appel à capital de la campagne Big Banque, venant soutenir la demande d’autonomie de la Nef et son développement, s’est poursuivi tout au long de l’année 2023. Nos fonds propres atteignent au 31/12/2023 83M€, soit +10M€ en 2023, et nous comptons aujourd’hui plus de 48 000 sociétaires (+4000 en 2023). 

Le bilan de la Nef, qui avait dépassé le milliard d’euros en 2022, a crû en 2023 de 5,6 % sur un an pour atteindre 1,1Md€. Il est constitué uniquement des ressources propres (capital, comptes à terme, comptes à vue et livrets qui compose plus de 80% de celles-ci)

Le taux de réemploi – la redirection des ressources de la Nef vers son activité de prêt – se maintient à 72%, en légère hausse par rapport à 2022 (70%). L’argent déposé par les épargnants est donc largement utilisé pour le financement de projets de la transition : un signe fort du bon fonctionnement et de la pertinence du modèle bancaire “en circuit court” défendu par la Nef.

2024 : La Nef est prête !

En 2023, après plusieurs années à faire face à diverses difficultés et malgré un contexte socio-économique peu favorable, la Nef est rentable, preuve que le modèle d’une banque éthique est une alternative crédible et fonctionnelle sur le marché bancaire.

En 2024, les perspectives sont évidemment tournées vers l’autonomie.

Nous souhaitons affirmer notre différenciation, indispensable à la concrétisation de la banque éthique, en tant qu’acteur plein et entier de la transformation de la société tant sur les enjeux climatiques que sur les aspects environnementaux et sur le vivre ensemble.

Cette année sera également, à nouveau placée sous le signe de la participation à la vie démocratique de la Nef, essentielle pour réussir notre changement d’échelle.

Enfin, nous suivrons de près les évolutions du contexte économique et nous mettrons en place, dès que possible, des activités commerciales permettant de diminuer notre dépendance aux taux  et d’accompagner nos clients dans leur quotidien. 

On l’aura compris, c’est l’autonomie, qu’on espère maintenant imminente, qui sera la vraie impulsion de l’année 2024.

Découvrez l’infographie complète dans le rapport annuel synthétique 2023