👋 Le site de la Nef et votre espace client font progressivement peau neuve… Plus d’infos

La Nef finance l’anti-gaspillage alimentaire avec Beesk

En 2021, Beesk, entreprise engagée contre le gaspillage alimentaire, a eu la volonté de se développer sur le territoire national et a choisi la Nef pour financer cette accélération de l’activité. 

Préserver la planète, ça passe aussi par l’assiette !

Contrairement aux idées reçues, plus de la moitié du gaspillage alimentaire a lieu chez les producteurs et les transformateurs de l’agroalimentaire français. Tout cela à cause de normes et de cahier des charges exigés par les circuits de distributions classiques qui obligent les producteurs à écarter certains produits jugés hors norme : carotte trop grosse, poire courbée, un défaut d’aspect sur un fromage ou un léger sous-poids sur une viennoiserie… Ainsi, le Hors Norme est un produit alimentaire consommable écarté avant d’être commercialisé, pour une petite imperfection (forme, aspect, taille, poids).

Illustration-Beesk

Pour réduire ces 53%, Beesk , emprunteur de la Nef, agit !

Comme on dit chez Beesk, “Rien ne se perd, tout se cuisine”

Beesk est une start-up Bretonne qui cherche à réduire le gaspillage alimentaire à la racine pour réduire l’impact environnemental de notre alimentation. Ils ont créé le circuit court des produits alimentaires hors norme, du producteur au restaurateur, pour réduire concrètement ce gaspillage.   

Beesk est le 1er réseau de distribution alimentaire BtoB avec une gamme complète composée de produits alimentaires hors norme. Leur activité aujourd’hui, c’est plus de 200 tonnes de produits sauvés, l’équivalent de 300 000 repas !

Parmi leurs clients, des établissements scolaires, des maisons de retraite et de nombreuses entreprises soucieuses de leur impact environnemental et qui n’ont aucun souci pour faire des carottes râpées à base de carottes tordues ou un risotto avec une tomme de brebis à la croûte fissurée. Tout le monde est gagnant ! Les producteurs valorisent tous leurs produits ; les chefs de la restauration collective s’engagent dans une démarche environnementale et les gourmands qui choisissent leur plat, consomment  éco-responsable. 

La Nef soutient la lutte contre le gaspillage alimentaire

En 2021, Beesk a eu la volonté de passer à la vitesse supérieure et de se développer sur le territoire national. En janvier, l’équipe est passée de 3 personnes à 7. Pour financer cette accélération de l’activité, Fabien et Faustine ont choisi la Nef. C’est donc notre banquière itinérante du territoire breton, Lucie Verdon, qui a accompagné les deux porteurs de projet. 

Lucie-VERDON-beesk

“J’ai rapidement été convaincue par le projet de Faustine et Fabien car ils proposent une solution gagnant-gagnant pour les différents acteurs, tout en permettant de valoriser d’importantes quantités de produits hors-normes. Quand je les ai rencontrés, ils avaient déjà lancé le projet Beesk et les premiers débouchés étaient trouvés. Leurs profils complémentaires, leur dynamisme et les valeurs défendues dans ce projet m’ont convaincue de les accompagner.”

Lucie Verdon, banquière itinérante sur le territoire breton à la Nef

Beesk fait le choix d’un financement éthique

LesFassiNants-CultureHeart

Lorsque Fabien et Faustine, les deux fondateurs de Beesk, se sont intéressés au montage financier, ils avaient à cœur de travailler avec un partenaire financier qui colle avec les valeurs de leur projet. 

“La valeur de la Nef, c’est que les fonds utilisés pour financer les projets comme le nôtre proviennent directement de l’épargne de milliers de français engagés dans la transition écologique.”

Fabien Gastou, co-fondateur de Beesk

(Pour l’anecdote, Fabien Gastou a découvert notre coopérative grâce à une épargnante de la Nef de longue date… Sa maman !)

Logo-beesk

En savoir plus sur Beesk