🎉 93% de nos clients sont fiers d’être à la Nef. Et vous, êtes-vous fiers de votre banque ? En savoir plus

Épargner solidaire et durable avec Forêts en Vie : ensemble, gardons nos forêts vivantes

À l’occasion de la semaine de la finance solidaire, du 8 au 15 novembre 2021, La Nef s’associe à Forêts en Vie, premier fonds de dotation dédié à la forêt en France. Forêts en Vie devient le 15ème bénéficiaire des deux produits d’épargne de partage de la Nef : le livret Nef et le compte […]

À l’occasion de la semaine de la finance solidaire, du 8 au 15 novembre 2021, La Nef s’associe à Forêts en Vie, premier fonds de dotation dédié à la forêt en France.

Forêts en Vie devient le 15ème bénéficiaire des deux produits d’épargne de partage de la Nef : le livret Nef et le compte à terme Nef.

Tout nouveau souscripteur à l’un de ces produits peut ainsi choisir de verser tout ou partie de ses intérêts à Forêts en Vie sous forme de dons défiscalisables. 


Forêts en Vie, qu’est ce que c’est ?

Grâce à Forêts en Vie, premier fonds de dotation dédié à la forêt en France, un autre

rapport aux forêts est possible.

Plus de 8 Français sur 10 attachent une grande importance à la forêt. Mais ils sont presque autant à ne pas savoir comment la protéger*. Industrialisation, spéculation et conséquences du dérèglement du climat la menacent. Comment agir pour préserver ce milieu précieux, si l’on n’est ni propriétaire, ni acteur de la filière ? La forêt, omniprésente dans l’imaginaire collectif, mérite qu’on prenne collectivement part à sa sauvegarde. Le Réseau pour les Alternatives Forestières a crée le fonds de dotation Forêts en vie : un projet fondé sur la mobilisation citoyenne et sur la sensibilité au milieu forestier qui, tout en visant la création de communs forestiers via une gestion partagée et collective des forêts, entend démontrer qu’un autre rapport aux forêts est possible.


Forêts en Vie s’est appuyé sur l’Institut notarial de l’espace rural et de l’environnement pour rédiger le bail forestier de longue durée. Ce nouveau bail offre un cadre inédit aux professionnels de la forêt soucieux d’équité sociale et de respect du vivant et pallie les limites de l’organisation du travail forestier, habituellement marqué par le morcellement des compétences. Ce bail spécifique de 15 à 99 ans régit les activités développées sur des parcelles forestières par les associations accompagnées par Forêts en Vie. Il est aussi innovant dans le domaine forestier que le bail rural environnemental de Terre de Liens dans le monde agricole, dont il est inspiré. Le fonds de dotation de Forêts en Vie acquiert des parcelles forestières, par donations, legs et collecte de dons.

L’initiative de Forêts en Vie

Forets-en-Vie-illustration

Guidée par l’amour de la forêt, Forêts en Vie vise à recréer des communs forestiers inaliénables. Miser sur la gestion partagée des forêts comme gage de leur préservation revient à mettre en application les principes des communs. Elinor Ostrom, récompensée par le Prix Nobel d’économie en 2009 pour son analyse des communs, a   montré que ce mode de gestion est plus efficace que la propriété privée ou publique pour veiller à la préservation des ressources environnementales. Filtration de l’air et de l’eau, beauté des paysages, réservoir de biodiversité, etc. : les services rendus par la forêt dépassent les avantages directs qu’en retirent les 3,5 millions de propriétaires privés qui la possèdent aux trois quarts. Le projet de Forêts en Vie permet de faire usage de la forêt, d’en prendre collectivement soin, dans un esprit de responsabilité citoyenne, affranchi des contraintes et limites de la propriété publique ou privée.

Quant aux propriétaires forestiers, le don ou le legs à Forêts en Vie assure la pérennité de leur forêt. Elle sera protégée par le fonds de dotation et par les garanties du bail forestier durable.

Un accompagnement est assuré par toutes les personnes impliquées dans Forêts en Vie, afin de mutualiser les expériences et faire de ces forêts, un bien commun au service du vivant.


Ni forêt-musée, ni forêt-usine

Les Forêts en Vie concilient les activités humaines et la préservation d’écosystèmes riches en biodiversité. Tout en garantissant qu’un quart des surfaces reste en libre évolution, comme dans les réserves de vie sauvage, Forêts en Vie prévoit un développement d’activités en circuits courts, revalorisant des savoir-faire que négligent les modes de gestion forestière dominants. La libre évolution consiste à prohiber tout prélèvement ou intervention humaine au sein du milieu naturel et à y laisser le vivant évoluer librement. À travers ces engagements, le fonds de dotation Forêts en Vie souhaite sensibiliser le grand public : nous devons accepter que la forêt ne nous appartient pas, qu’elle n’a pas besoin de nous et que nous avons besoin d’elle. Reconnaissons dans la forêt un organisme vivant qui nous enseigne un rapport au temps long. Pour elle, apprenons à rompre avec le court-termisme de notre société. La forêt a de multiples dons, elle n’attend plus que le vôtre.

*Sondage Opinion Way, février 2021.


Illustrations, Hélène Copin

Découvrez également une vidéo de présentation : Nathalie Naulet, coordinatrice de Forêts en Vie, présente le fonds de dotation.