👋 Le site de la Nef et votre espace client font progressivement peau neuve… Plus d’infos

Pierre-Emmanuel Valentin, président du conseil de surveillance de la Nef

L’assemblée générale ordinaire de la Nef s’est tenue samedi 29 mai 2021, en visioconférence. Près de 290 sociétaires, sociétaires actifs (bénévoles), salariés et membres des instances étaient connectés pour échanger sur l’activité 2020 de la Nef et ses perspectives. Les sociétaires ont ainsi voté pour la nomination de 4 nouveaux membres du conseil de surveillance. Parmi eux, Pierre-Emmanuel Valentin, qui prend la suite de Jean-Luc Seignez en tant que président du conseil de surveillance.

Pierre-Emmanuel-VALENTIN-Président-du-Directoire

“Participer aux instances de gouvernance d’une coopérative telle que la Nef, fondée il y a plus de 30 ans, c’est d’abord s’inscrire dans une histoire et dans la lignée de tous ceux qui ont apporté leur pierre à l’édifice. Je tiens ainsi à saluer celui qui me transmet le bâton de relais, Jean-Luc Seignez. Jean-Luc a œuvré de longues années, sans compter son temps et son énergie, pour contribuer au développement de la Nef et en personnifier les valeurs. Je suis honoré d’avoir à saisir le « témoin » de sa main.

Après 40 années de carrière bancaire au sein d’institutions mutualistes ou coopératives et 15 ans  de “militance” Nef, que ce soit au sein du conseil de surveillance ou du directoire, je vis cette responsabilité qui m’échoit comme un accomplissement de l’engagement en faveur d’une finance plus éthique qui s’est fait corps en moi au fil des années.


Mais de quelle responsabilité parle-t-on?

Statutairement les pouvoirs d’un président de conseil de surveillance apparaissent surtout formels : convoquer le conseil, en animer les réunions, présider l’assemblée générale… Les pouvoirs du conseil sont détenus collégialement : nomination du directoire, contrôler sa gestion et émettre des avis sur celle-ci auprès des sociétaires, autoriser certaines opérations d’achats ou de ventes d’actifs… 

On voit ainsi se dessiner les enjeux de la mission d’un président au milieu du conseil de surveillance : s’assurer que le conseil se comporte comme une équipe, rechercher sans cesse le meilleur équilibre avec le directoire (détenteur des pouvoirs de direction et de gestion de la coopérative), nourrir le lien avec les sociétaires pour que le mandat donné par ces derniers soit interactif et in fine être le garant de la cohérence du projet avec ses intentions originelles.  

Tous ces enjeux ne sont pas l’apanage du président mais il lui revient d’être le symbole de la dynamique à l’œuvre pour les relever. 

Le conseil de surveillance qui se met à l’ouvrage après cette assemblée générale a été largement renouvelé (4 nouveaux conseillers) et son programme de travail pour les mois qui viennent est en cours d’élaboration. Nous aurons bien entendu l’occasion d’en reparler régulièrement.

Pierre-Emmanuel Valentin”

En savoir plus sur l’Assemblée Générale en 2021 de la Nef