🔎 Où va mon argent ? Découvrez la liste des financements 2021 ! 

Une maison de retraite à domicile ?Entretien avec Sébastien Tchernia, cofondateur du Viager Solidaire

Plus de 80% des français déclarent vouloir vieillir à domicile… Un chiffre sans doute renforcé par les récents scandales touchant les pratiques de certains EHPAD. Des solutions alternatives éthiques et solidaires existent déjà. Entretien avec Sébastien Tchernia, cofondateur et directeur général des 3 Colonnes, coopérative récemment financée par la Nef et à l’origine du Viager Solidaire.


Qu’est ce que le Viager Solidaire, porté par la SCIC des 3 colonnes ?

La mission du viager solidaire est de financer des opérations de viager à des conditions réputées solidaires (c’est-à-dire sans réalisation de profit par la SCIC Les 3 Colonnes ou, en cas de profit, de remploi intégral de ceux-ci dans l’activité), ce au bénéfice de personnes âgées désireuses de continuer à vivre chez elles et répondant à des critères d’éligibilité fondés sur leur fragilité en raison de leur santé, de leur âge ou de leur situation financière. Cette démarche s’adresse aux personnes âgées de plus de 75 ans et propriétaires de leur logement. En outre, grâce à son mandat de service d’intérêt économique général (SIEG) et le concours de la Banque des Territoires – Groupe Caisse des Dépôts, le Viager Solidaire concourt à la mise en place d’un écosystème visant à permettre à ces personnes devenues bénéficiaire d’être accompagnées dans leur maintien à domicile, de redevenir acteur de l’économie locale et d’être la preuve que bien vieillir à domicile n’est pas différent de bien vivre à domicile. 

D’où est venu l’idée du Viager Solidaire ?

Lorsque notre grand-mère est déclarée Alzheimer, sa solitude devient sa vie. Pourtant notre mère se décidait à lui accorder du temps, alternant entre la gestion tableur excel de l’Ehpad et les soins à domicile quand elle rentrait, ce qui devait arriver arriva malgré tout, notre grand-mère nous vouvoyait pour toujours.  

Nous le savions, mais rien n’a été fait, concentrés sur nos vies, et celles de nos enfants ; son vieillissement, nous l’avons considéré comme un éloignement. La question n’était pas d’être à ses côtés au quotidien, mais plutôt de considérer ses besoins et d’y apporter des solutions. Le Viager Solidaire est la réponse à cette injustice de considérer le vieillissement comme une maladie alors qu’il est un cycle naturel et obligatoire de la vie. Dans notre devoir de soutenir les personnes âgées, il est apparu que notre épanouissement professionnel et personnel se devait de passer par la création d’une structure aux objectifs humanistes, une société de personne. Donner du sens à l’objet social, réunir des sociétaires et concentrer l’énergie vers la poursuite d’un but d’utilité collective. Et par ce biais-là, soustraire la lucrativité. Nous avons alors bâti, La coopérative Les 3 Colonnes et le Viager Solidaire.

Pourquoi avoir choisi le statut coopératif ?

Le statut coopératif brille par sa facilité à réunir les acteurs publics et privés autour de solutions en matière de cohésion sociale, d’environnement et de revitalisation du territoire. En plus d’être une réponse prometteuse pour des projets d’utilité économique et sociale, il permet d’impliquer les parties prenantes : les initiateurs, les salariés, les bénéficiaires, les collectivités locales. Le viager solidaire est un projet sociétal d’envergure nationale. La revitalisation du territoire en transformant les personnes âgées en consommateurs, en  créant de l’emploi et en offrant une alternative à l’institutionnalisation. Le statut coopératif est le seul qui pouvait nous offrir une telle versatilité d’impact.  


Pourquoi avoir choisi la Nef pour financer et accompagner votre projet ?

La transparence, l’intérêt général et l’inclusion sont des valeurs puissantes au sein de la coopérative Les 3 Colonnes. Nous nous sommes naturellement tournées vers la Nef car elle offrait la garantie d’être accompagné, sécurisé, le tout dans un environnement sain et non spéculatif. Les mêmes valeurs que nous promouvons auprès des bénéficiaires et des partenaires du Viager Solidaire.

Quels sont vos projets de développement ? 

Depuis 2020, ce n’est pas moins de 1000 demandes uniques de financement que nous traitons, à cet effet, notre priorité est de renforcer notre dispositif national de viager solidaire, et d’augmenter notre capacité d’intervention sur le territoire. Cela passe par la création d’antennes physiques dans d’autres régions de France (ndlr : Siège social à Écully, en région Auvergne-Rhône-Alpes actuellement). 


Pour en savoir plus sur le Viager Solidaire, rendez-vous sur leur site, et n’hésitez pas à découvrir leur nouveau livre “Bien vieillir à domicile”.

Encore merci à Sébastien Tchernia pour son témoignage !