GRAP, une coopérative innovante autour de l’alimentation bio et locale

13-09-2019
GRAP

Marie MICHEL est Co-Directrice de GRAP, un projet financé par la Nef, mêlant innovation sociale et alimentation bio et locale. Elle répond à nos questions.

 

 

GRAP, qu’est-ce que c’est ?

GRAP est une coopérative créée fin 2012. Elle mutualise des services pour des commerçants et des artisans de l’alimentation biologique et locale. GRAP a le statut de SCIC SA et promeut une gouvernance coopérative.

 

C’est également une CAE : Coopérative d’Activité et d’Emploi. Elle héberge des entrepreneurs qui entrent dans les champs d’activités et dans la localisation géographique de 150km autour de Lyon.

 

Les activités présentes dans GRAP vendent en majorité des produits biologiques ou issus de l’agriculture paysanne, de l’agro-écologie, des terres en conversion. L’objectif est de favoriser les circuits courts et locaux.

 

Quelles sont vos missions et vos valeurs ?

Nos deux piliers sont la défense d’une alimentation durable et la gouvernance partagée, traduite par un fonctionnement en SCIC et par des prises de décisions collectives. Ces valeurs sont traduites dans les faits par un cahier des charges d’appartenance qui liste les critères que doivent remplir les projets pour nous rejoindre. Cette charte est disponible sur notre site.

 

 

Combien de personnes font partie de GRAP ?

Aujourd’hui, GRAP c’est environ 50 activités. Cela représente environ 160 personnes, dont 12 personnes dans l’équipe structure qui gère les services pour ces activités. La moitié de ces projets sont des épiceries, et plus particulièrement des épiceries de villages ou centre bourg. L’autre moitié sont des activités de transformation : traiteur, boulangerie, chocolaterie, brasserie, torréfaction. Les deux tiers des entrepreneurs que nous accueillons sont des femmes. La moitié sont des emplois créés sont en zone rurale.

(Photo : L’épicerie Mamie Marie membre du GRAP et emprunteur Nef)

 

 

Quels sont vos projets ?

La coopérative est actuellement en ébullition sur la stratégie à venir pour les prochaines années. Au programme : développement de notre dé-centrale d’achat (logistique pour les produits en circuit court), évolution de la vie coopérative, territorialisation des services, actions spécifiques en faveur des transformateurs… Le tout étant actuellement partagé par l’ensemble des associés pour une validation finale lors de notre séminaire d’hiver.

 

 

Pourquoi avoir fait appel à la Nef ?

Notre coopérative a la particularité de s’engager financièrement auprès des structures accompagnées. Nous avons donc régulièrement besoin de faire appel à des sources de financement. Nous les voulons le plus éthiques possibles, en lien avec nos valeurs et notre cahier des charges.

 

 

Quels sont vos besoins de financement ?

Les besoins de financement concernent à la fois les projets intégrés à la coopérative, c’est-à-dire les entrepreneurs salariés qui ont besoin d’argent pour développer leurs projets. Par exemple, l’épicerie 3 Ptits Pois qui achète de nouvelles banques froides et réagence sa boutique ou bien récemment le préfinancement de café vert dans une démarche de commerce équitable pour les torréfactrices de Label(le) Brûlerie. (Photo Label(le) Brûlerie)

 

Nous avons également d’autres besoins pour intervenir auprès de nos associés en compte courant pour les aider à passer certains caps, à se développer et parfois en cas de difficultés. 

 

Enfin, nous avons nous-mêmes des besoins financiers pour développer notre outil de travail et accompagner nos projets de développement (logistique de circuits court, essaimage…). 

 

 

Qu’est-ce qui vous a attiré vers la Nef  ?

Dans les valeurs qui portent notre coopérative, la transparence a une grande place. Par exemple, notre grille salariale est publique et disponible sur notre site internet, l’ensemble des décisions prises par le Conseil d’Administration est rendu publique pour tous les membres de la coopérative, ainsi que les choix financiers. C’est donc naturel pour nous de faire le choix d’un établissement financier qui partage ces valeurs, sans compter que la Nef finance plus particulièrement les projets qui ont un impact environnemental et sociétal positif. 

 

 

Comment la Nef vous accompagne ?

La Nef a étudié systématiquement toutes nos demandes de financement et nos interlocuteurs connaissent particulièrement bien notre fonctionnement, ce qui est très confortable pour la mise en place de prêt.

 

Nous avons récemment établi une convention de partenariat pour aller plus loin dans nos échanges, et pour faire de la Nef notre principal financeur. Nous conseillons par ailleurs à toutes les structures qui nous rejoignent de les choisir à leur tour comme partenaire financier. 

 

 

Qu’est-ce qui vous plaît dans la relation avec la Nef ?

GRAP signifie Groupement Régional Alimentaire de Proximité. Cette proximité qui nous est chère, nous la retrouvons dans nos relations avec les chargés de clientèle de la Nef. Nos interlocuteurs sont disponibles et à l’écoute de nos demandes. Nous apprécions pouvoir échanger en toute transparence avec eux sur les projets, les idées de développement et parfois les difficultés que nous pouvons rencontrer.

 

Localement, les bénévoles de la Nef sont actifs et permettent de faire connaître les outils de financement, souvent en valorisant les initiatives qui ont été financées, dont les nôtres.

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Toute l’actualité de la Nef par email.

S’inscrire

Contactez-nous

La Nef se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.
lanef@lanef.com

04 81 65 00 00
Ou va mon argent (carte)

où va mon argent ?

La Nef est le seul établissement financier à publier chaque année l’ensemble des prêts qu’elle octroie, et ce depuis sa création en 1988.

Retrouvez dans la cartographie des projets une présentation de nombreuses réalisations qui ont bénéficié d'un prêt de la Nef.

Rechercher un projet financé