🎉 93% de nos clients sont fiers d’être à la Nef. Et vous, êtes-vous fiers de votre banque ? En savoir plus

[Podcast Prêt à Tout] Avez-vous toutes les compétences pour mener à bien votre projet ?

La Nef, référence de la finance éthique en France, lance en 2021 le podcast Prêt à tout pour accompagner les entrepreneurs du monde de demain dans le financement de leur projet. Dans cet épisode Alice et Mathieu, cofondateurs de la Biocoop Gambetta, nous parlerons de leur reconversion professionnelle et de la manière dont ils ont préparé ce projet.
La Biocoop Gambetta est un commerce spécialisé en produits biologiques faisant partie réseau Biocoop situé dans le 20ème arrondissement de Paris.

La Nef, référence de la finance éthique en France, lance en 2021 le podcast Prêt à tout pour accompagner les entrepreneurs du monde de demain dans le financement de leur projet. Dans cet épisode Alice et Mathieu, cofondateurs de la Biocoop Gambetta, nous parlerons de leur reconversion professionnelle et de la manière dont ils ont préparé ce projet.
La Biocoop Gambetta est un commerce spécialisé en produits biologiques faisant partie réseau Biocoop situé dans le 20ème arrondissement de Paris.

Retrouvez tous les épisodes du podcast Prêt à tout

Références de l’épisode

Avez-vous toutes les compétences pour mener à bien votre projet ? Les conseils d’Antoine.

En création ou en reprise, le profil du ou des porteurs de projet est l’un des éléments principaux pris en compte par une banque pour l’octroi d’un crédit.

On peut considérer qu’un certain nombre de compétences sont nécessaires pour leur réussite. Lorsque celles-ci sont réunies, le projet maximise ses chances de succès et l’absence de certaines d’entre elles peut fragiliser ou rendre sa pérennité incertaine.

 Les principales sont les suivantes :

  • Les compétences techniques ou le savoir-faire qui sont propres à chaque métier : (par exemple les aptitudes techniques, les connaissances de la réglementation, des procédures), 
  • Les compétences commerciales 
  • Les compétences de gestion : comprendre et anticiper d’un point de vue financier la situation de la structure pour prendre des décisions adéquates
  • Les compétences de management pour les structures qui travaillent avec des salariés

Lors d’une création ou d’une reprise d’entreprise, elles ne sont pas toutes détenues au même niveau. Identifier les forces et les faiblesses permettra de mettre en valeur les premières et d’agir sur les secondes. 

Conseil n°1 : Mettre précisément en valeur les expériences professionnelles passées qui vous seront utiles auprès des financeurs que vous rencontrez

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, les compétences techniques seront donc celles qui seront principalement à développer, par des formations, des stages, des périodes d’immersion dans ce métier, des expériences personnelles. Plus vous pourrez justifier de nombreuses actions réalisées en ce sens et plus vous enverrez un signal de confiance à vos interlocuteurs financiers. 

Conseil n°2 : Il peut parfois être intéressant de tester son activité dans un format réduit, sous forme associative ou en micro entreprise par exemple, afin de défricher les différentes activités à mener et monter en savoir-faire dessus

Si vous ne possédez pas toutes les compétences nécessaires pour le démarrage d’un projet, vous pouvez les compléter en vous appuyant sur un tiers. Cela peut être un associé, un réseau ou une franchise.

Rejoindre un réseau ou une franchise peut alléger les pré-requis en prenant à sa charge certains volets de votre activité (par exemple l’approvisionnement des produits, la communication, l’identité visuelle, la création des contenus pour des services, etc…). Par ailleurs, elles sont souvent associées à des périodes de formations ou de stages obligatoires. En contrepartie, ces services apportés aux franchisés sont généralement payés par les membres du réseau .

Pour certaines activités, il peut être essentiel de sécuriser les savoir-faire détenus par d’autres personnes que vous-même. Pour cela, les sociétés peuvent envisager d’intégrer au capital ces personnes pour pérenniser leur présence. 

Conseil n°3 : tout au long de la vie de votre structure, prévoyez autant que faire se peut une solution pour remplacer le départ des compétences essentielles à votre activité lorsqu’elles sont détenues par un tiers. 

De plus, des assurances emprunteur ou homme clé permettent d’assurer ces collaborateurs  et de dédommager la structure en cas d’accident de la personne assurée.

Ceci s’applique particulièrement quand un diplôme est nécessaire et que l’activité ne peut être exercée que par une personne qualifiée ou sous son contrôle effectif et permanent. La pérennité dans la structure de cette personne sera donc regardée attentivement. 

Par ailleurs, toutes les expériences entrepreneuriales, même dans un tout autre domaine, sont appréciées, car c’est dans ce concentré d’expériences que les compétences commerciales, de gestion et de management sont développées.

Pour finir, sur le volet de l’entrepreneuriat, voici quelques exemples de formations en fonction des publics : 

  • Artisans : Stage de préparation à l’installation (Chambre de Métiers et de l’Artisanat), payante
  • Libéral : 4 jours pour entreprendre en libéral (Oniff PF), prise en charge possible
  • Demandeurs d’emploi, habitants des quartiers ou ayant un projet à impact : Réussir mon aventure entrepreneuriale (Positive Planet France), prise en charge possible
  • Tout public : 5 jours pour entreprendre (Chambre de Commerce et d’Industrie), payante

Retrouvez tous les épisodes du podcast Prêt à tout