Histoire

Aux origines de la Nef

La Nef est née il y a 35 ans d’une incroyable intuition germée dans l’esprit de deux hommes de conviction : Henry Nouyrit (agriculteur, dirigeant du mouvement coopératif agricole, maire) et Jean-Pierre Bideau (enseignant). En contact avec des projets innovants mal accueillis par les banques, ils s’entourent alors de femmes et d’hommes – pionniers des épargnants solidaires – disposant de quelques économies et désireux de les voir utilisées pour des activités porteuses de sens.

 

Ainsi est née, en 1978, l’association de la NEF (Nouvelle Économie Fraternelle) qui participe, par les liens de l’argent, à une évolution de la société afin d’instaurer la fraternité dans l’économie. Après avoir financé une école libre et un agriculteur s’installant en biodynamie, la NEF se développe rapidement avec le soutien et l’inspiration de la toute première banque éthique : l’allemande GLS.

 

La loi bancaire de 1984, qui oblige tout acteur s’intermédiant entre épargnant et emprunteur à disposer d’un agrément de la Banque de France, lance les fondateurs de la NEF dans une course au capital : il leur faut trouver 15 Millions de Francs (2,3 M€) de capital pour devenir une banque. Ils en réunissent finalement la moitié. Naît alors, en 1988, la Société financière de la Nef sous la forme de coopérative de loi 1947.

La Nef a alors tout d’une banque, à une exception près : elle n’est pas autorisée à recevoir et à gérer des comptes à vue (comptes chèques, livrets) mais uniquement des dépôts à plus de deux ans. Elle devra donc se contenter des ressources de comptes à terme bloqués sur plus de deux ans pour réaliser des prêts adaptés. Elle devra aussi trouver des compléments de revenus, les seules marges entre épargne et crédit à moyen terme ne suffisant pas à faire vivre un établissement.  Ces compléments seront amenés par un partenariat commercial noué avec le Crédit Coopératif : la Nef incite ses sociétaires à ouvrir des comptes chèques et des livrets « Nef » au sein du Crédit Coopératif. En contrepartie, la Nef bénéficie des fonds qui y sont déposés pour développer son activité propre. Même si ce partenariat ne répond pas entièrement aux difficultés  posées par l’absence de comptes chèques et de livrets (notamment les besoins de financements court-terme des entreprises), il apporte de nouvelles solutions bancaires à ses sociétaires et un complément de ressources permettant d’équilibrer les comptes de la Coopérative.

 

Cependant, le handicap originel que constitue l’impossibilité de pouvoir accompagner ses sociétaires au quotidien poursuit encore la Nef aujourd’hui car, même si elle a, depuis, très largement franchi le seuil des 2,3M€ de capital, la réglementation bancaire s’est considérablement durcie. Depuis le début des années 1990, en plus des critères quantitatifs, il est nécessaire de disposer de la garantie (appelée « adossement ») d’une banque pré-existante et jugée suffisamment solide.

 

Assemblée générale de la Nef le 24 mai 2014 à Nantes (44)

Depuis 2014, les évolutions de la réglementation bancaire européenne font de la Nef un établissement de crédit spécialisé, autorisé à recevoir des fonds du public de toute durée. La Nef a en conséquence adapté ses statuts en mai 2014 puis déposé auprès de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution une demande d’extension de ses activités. Depuis avril 2015, elle est ainsi autorisée à offrir à ses sociétaires, un livret mais aussi des comptes à vue auprès des personnes morales. Avec ce pas franchi, enfin les sociétaires de la Nef peuvent avoir une relation quotidienne et directe avec leur coopérative et nombre d’entrepreneurs peuvent faire financer l’ensemble de leurs besoins en cohérence avec leurs valeurs. Cette possibilité attendue depuis 25 ans amène aujourd’hui la coopérative à investir massivement dans l’évolution des compétences, dans son outil informatique… et dans l’approfondissement de sa raison d’être.

Repères historiques

  • 1978 Création de l’Association la NEF
  • 1988 Création de la Société financière de la Nef
  • 1989 Agrément de la Banque de France
  • 1990 Lancement du Compte Épargne Insertion, premier dépôt à terme de partage – dédié au développement local, au logement social et à l’insertion par l’emploi
  • 1992 Lancement du premier Livret de partage : livret Nef-Crédit Coopératif
  • 1997 Lancement du compte chèque Nef
  • 2005 Création de la foncière Terre de Liens
  • 2006 Ouverture des crédits aux particuliers
  • 2008 Création de NCEM (Nef Capital Ethique Management), devenue NEF Investissement en 2014
  • 2010 Création d’Énergie Partagée Investissement
  • 2011 Création de Nef Gestion
  • 2012 Lancement du Dépôt à Terme Microfinance
  • 2012 Création du Collectif pour une Transition Citoyenne
  • 2013 Lancement de Prêt de chez moi et de TAMA Coop
  • 2014 La Nef devient un Établissement de Crédit Spécialisé
  • 2015 La Nef reçoit l’autorisation de l’ACPR, l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution, d’étendre son activité à l’ouverture de livrets et de comptes à vue aux personnes morales (sans délivrance de chéquiers)

Inscrivez-vous à notre newsletter

Toute l'actualité de la Nef par email.

S'inscrire

Contactez-nous

La Nef se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.
lanef@lanef.com

04 81 65 00 00
Ou va mon argent (carte)

où va mon argent ?

Retrouvez dans la cartographie des projets une présentation de nombreuses réalisations qui ont bénéficié d'un prêt de La Nef

Rechercher un projet financé