Lumière sur de beaux projets, portés par des femmes aux valeurs fortes

16-03-2020
Femmes dans un food truck

Chaque année, la Nef est fière de financer de nombreux projets portés par des femmes et des hommes qui créent la société de demain. 

 

Ce mois-ci, nous avons souhaité mettre en lumière des porteuses de projet en solo, en équipe 100% féminine ou mixte, que la Nef a accompagnées. C’est pourquoi nous avons demandé à Alice, Anne, Flora et Irina, banquières itinérantes à la Nef, de nous partager un de leurs projets coup de cœur, financé en 2019. 

 

 

 

Le projet coup de cœur d’Alice (Lille)

L’entrepreneuriat mère-fille 

Carte du restaurant se souvenir des belles choses Camille et Bernadette du restaurant, se souvenir des belles choses

Crédits photo : Se souvenir des belles choses et Vozer

 

Bernadette et sa fille Camille sont deux entrepreneures multi-récidivistes ! Auparavant, elles tenaient un restaurant proposant des produits bio et locaux à Villeneuve d’Ascq, près de Lille. Ne pouvant pas agrandir les locaux, et malgré une demande de plus en plus grande, elles décident de revendre leur fonds de commerce et de créer un nouveau restaurant à Wazemmes, quartier en transition de Lille.

 

C’est comme ça qu’est né “Se souvenir des belles choses” leur cantine bio, 100% fait maison qui s’inscrit dans une démarche zéro déchet. Le restaurant est développé sous un statut coopératif. Bernadette est en cuisine et Camille en salle. Un beau duo mère-fille qui fonctionne ! Côté cuisine, Bernadette propose des recettes “healthy” et originales ! Côté ambiance, la décoration du restaurant est chaleureuse et l’accueil est vraiment convivial.

 

A découvrir au plus vite (elles font aussi de la vente à emporter) !

 

Découvrez la page Facebook de Se souvenir des belles choses

 

 

Le projet coup de cœur d’Anne (Paris)

12 femmes et une raison d’être : cuisiner ensemble pour restaurer le monde !

Femmes cuisinant ensemble Assiette le RECHO Table de RECHO

Crédits photo : Le RECHO

 

LE RECHO, est une association fondée en 2016 par Vanessa Krycève, Elodie Hué et leurs amies, toutes possédant des compétences d’excellence dans la cuisine, le théâtre et le marketing. Ensemble, ce collectif féminin a réussi à mettre à profit la diversité de ses compétences pour apporter un peu de REfuge, de CHaleur et d’Optimisme aux personnes migrantes.

 

Après avoir réalisé plusieurs actions pour accompagner les réfugiés près de Calais et organisé de grands festivals de cuisine migrante auprès du grand public, elles se sont lancées en 2019 dans un nouveau projet avec la création d’un restaurant-traiteur solidaire et inclusif. La Table du RECHO a ouvert dans le 16ème arrondissement de Paris au cœur d’un centre d’accueil ouvert.

 

 À travers ce projet, elles ont accompli un travail remarquable pour lier des publics au premier abord éloignés, à savoir : les réfugiés, les grandes entreprises à travers leur service traiteur, mais aussi les habitants du 16ème arrondissement Paris à travers le restaurant. Le RECHO organise aussi des ateliers de cuisine mixtes, favorisant la rencontre entre les personnes hébergées et les habitants du quartier, ainsi que des missions de portage de repas gratuits aux seniors isolés du 16ème arrondissement.

 

Depuis le début, ce qui m’a plus dans ce projet c’est le moteur du RECHO : l’altruisme et le sens de l’entrepreneuriat !

 

Découvrir le site du RECHO

 

 

Le projet coup de coeur d’Irina et Flora (Valence)

Une bijoutière engagée

  

Crédits photo : Nu Atelier

 

C’est avec fierté que nous avons pu accompagner, la création de la marque de bijoux de Claire Roche : Nu Atelier. La marque propose des bijoux hauts de gamme en argent et or massif recyclés, commercialisés en vente directe sur sa boutique en ligne.

 

Claire Roche, remet constamment en question chaque étape de son projet afin d’en optimiser l’impact social et environnemental. Ainsi, les créations sont pensées à Valence puis fabriquées à la main, en local et de manière raisonnée, au sein d’ateliers drômois perpétuants certifiés Joailliers de France et Entreprise du Patrimoine VivantLes modèles ont été pensés pour être portés par les hommes ou les femmes, sans distinction de genre.

Au niveau des matériaux, afin de ne pas puiser davantage dans les ressources naturelles, Claire a choisi de travailler avec de l’or et de l’argent issus de la filière européenne du recyclage, moins polluante que l’extraction minière. Une seconde vie bien belle pour ces métaux affinés à partir de vieil or, de déchets bijoutiers ou électroniques. dont le recyclage ne modifie en rien leur qualité et leur pureté ! Les emballages sont éco-conçus et pour finir 2% des ventes sont reversées au label Fairmined.

 

Tous les aspects, de la création à l’envoi de ses bijoux, étant pensés de manière éthique, Claire a donc également souhaité s’entourer d’un partenaire financier partageant ses valeurs.

 

Nous avons aimé accompagner Nu Atelier, pour la rencontre avec Claire cette femme passionnée, ancienne cadre chef de groupe marketing reconvertie avec succès, qui nous emporte dans son beau projet autant pour ses créations que pour l’éthique qu’il y a derrière.

 

Découvrez le site de Nu Atelier

 

 

Et redécouvrez les portraits vidéos des emprunteuses et emprunteurs Nef

 

 

 

—–

Vous souhaitez recevoir d’autres actualités de la Nef ? Inscrivez-vous au Billet notre newsletter mensuelle !

 

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Toute l’actualité de la Nef par email.

S’inscrire

Contactez-nous

La Nef se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.
lanef@lanef.com

04 81 65 00 00
Ou va mon argent (carte)

où va mon argent ?

La Nef est le seul établissement financier à publier chaque année l’ensemble des prêts qu’elle octroie, et ce depuis sa création en 1988.

Retrouvez dans la cartographie des projets une présentation de nombreuses réalisations qui ont bénéficié d'un prêt de la Nef.

Rechercher un projet financé