La Nef prend un coup de jeune !

17-05-2021
LA NEF PREND UN COUP DE JEUNE

La crise sanitaire nous a très vite plongés dans une crise sociale complexe. Si les premières victimes de la crise sanitaire sont les personnes âgées, paradoxalement les premières victimes de la crise sociale sont les jeunes et les étudiants. D’abord parce que nombre d’entre eux peinent à trouver des jobs ou des stages, ensuite parce qu’ils sont privés des relations sociales qui constituent pourtant le volet le plus important de notre développement à cet âge-là. Si pour la Nef, l’argent relie les Hommes, le covid lui les sépare et les éloigne les uns des autres. 

 

 

 

 

 

 

Une banque éthique se doit de constamment s’inscrire dans les réalités sociales et de se mettre au travail pour affronter les crises et construire plus d’humanité. C’est pourquoi nous avons décidé de renforcer la présence des jeunes dans l’équipe en ouvrant au maximum des places pour les stagiaires, les alternants et les contrats d’apprentissage. En 2021, ils sont déjà 12 à nous avoir rejoints (sur une équipe d’une centaine de salariés), soit deux à trois fois plus que les années précédentes. Accueillir des stagiaires fait partie du rôle sociétal de toute entreprise. Aujourd’hui, cela devient une obligation morale. Et ils ne nous apportent que du bien : une fraîcheur nouvelle, des idées qui ne sont pas encore censurées par les exigences du quotidien et une volonté d’apprendre et de questionner qui évite de nous endormir sur nos pseudos certitudes.

 

Le Covid-19 fait place au Rebond-21

 

Avec trois de nos stagiaires (Chloé, Hélène et Lucie), l’école des 3A et la ville de Lyon, nous montons un projet qui va au-devant de la crise économique sur trois secteurs particulièrement touchés et qui représentent pour nous des enjeux essentiels pour le monde de demain : la restauration durable, le tourisme durable et la culture. 

 

 

Plan Rebond Chloe   Plan Rebond Helene Plan rebond Lucie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos stagiaires, encadrées par Aurélie Dejoie (responsable de la plateforme de financement participatif Zeste.coop) et plusieurs banquier·e·s itinérant·e·s volontaires (Anne, Marion et Olivier) vont partir à la rencontre des entrepreneurs de ces trois secteurs à Lyon pour identifier avec eux les difficultés qu’ils rencontrent et les enjeux de l’après-covid. L’objectif est ensuite de construire des outils, financiers ou autres, qui puissent aider ces acteurs de la vie économique et culturelle à construire l’économie de demain. La plateforme Zeste.coop avec ses 60 000 utilisateurs se mettra à leur service, le crédit aussi (pour autant que l’endettement ne devienne pas un facteur de danger) et nous aurons certainement besoin de mobiliser d’autres acteurs financiers et sociaux. Projet à suivre… mais si vous êtes des investisseurs, des gestionnaires de fondation ou des mécènes, n’hésitez pas à prendre contact avec nous dès à présent.

 

En période de crise, le réflexe est le repli sur soi et la crispation. La Nef, elle, a pris un coup de jeune et ça fait du bien !

 

Bernard Horenbeek

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Toute l’actualité de la Nef par email.

S’inscrire

Contactez-nous

La Nef se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.
lanef@lanef.com

04 81 65 00 00
Ou va mon argent (carte)

où va mon argent ?

La Nef est le seul établissement financier à publier chaque année l’ensemble des prêts qu’elle octroie, et ce depuis sa création en 1988.

Retrouvez dans la cartographie des projets une présentation de nombreuses réalisations qui ont bénéficié d'un prêt de la Nef.

Rechercher un projet financé