Hommage à Jean-Pierre Bideau

15-07-2020

Il y a un an, le 30 juin 2019, Jean-Pierre Bideau a quitté le plan terrestre.

 

Il était avec Henri Nouyrit (décédé en 2004) et quelques autres personnes, l’un des fondateurs de l’Association La NEF créée en avril 1978. Il fut le premier président directeur général de la Société Financière de la Nef, puis le premier président de son conseil de surveillance dans lequel participent, encore aujourd’hui, deux membres porteurs de l’impulsion d’origine. 

 

Le chemin de vie de Jean-Pierre Bideau, sa rencontre avec Henri Nouyrit et les événements marquants qui ont conduits à la création de la Société Financière en 1988 ainsi qu’à la naissance du Fonds de Dotation « Germes d’économie fraternelle » en 2013, sont relatés dans un ouvrage que l’Association La NEF a publié à l’occasion des 40 ans de son existence.(*)

 

Jean-Pierre Bideau, d’abord enseignant, était resté fondamentalement un pédagogue ce qui imprégnait profondément sa relation à l’autre : « On peut se demander quel lien existe entre le travail du banquier et celui du professeur. C’est qu’il faut savoir écouter celui qui est en face de vous et bien repérer de quoi il a besoin : l’enfant qu’on éduque comme la personne qui vient chercher un financement. »

 

Pour Jean-Pierre Bideau, savoir écouter, autant le « dit » que le « non dit », permettait de percevoir ce qui aspirait à s’épanouir à travers la personne présente. C’était une manifestation du besoin d’être en lien avec l’humanité de l’autre.

 

Il en allait de même concernant la société : répondre à ses besoins légitimes immédiats mais aussi anticiper ceux qui ne sont pas encore complètement exprimés. Cela se traduisait par une façon de travailler au quotidien dans le présent mais toujours avec une vision à long terme.

 

Dans les dernières années, Jean-Pierre Bideau revint à plusieurs reprises sur une dimension essentielle du projet de la Nef : « Contribuer à faire changer la conception ou la vision du monde [et de l’Homme] qu’on nous impose : c’est cela le cœur de la Nef ! ». Ce changement de regard s’appuie sur le fait que l’être humain n’est pas uniquement mû par son intérêt personnel et immédiat, doctrine qui a fortement structuré notre société et notre économie en particulier, mais qu’il est en même temps traversé par l’altruisme. C’est pourtant ce dernier, bien que moins visible, qui donne sa réelle cohésion à notre corps social. Les événements de ces derniers mois en ont été la manifestation la plus irréfutable !

 

« Vivre, c’est apprendre à aimer » disait l’abbé Pierre qu’il avait rencontré. C’est à cela que Jean-Pierre Bideau s’est exercé tout au long de sa vie.

 

 

Marie-Thérèse Ducourau, Présidente de l’Association La NEF,

Jean-Luc Seignez, Président du Conseil de Surveillance de la Société Financière de la Nef,

et Erick Chauveau, Président du Fonds Germes

 

 

(*) «Pour que l’argent relie les hommes » publié aux éditions REPAS.

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Toute l’actualité de la Nef par email.

S’inscrire

Contactez-nous

La Nef se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.
lanef@lanef.com

04 81 65 00 00
Ou va mon argent (carte)

où va mon argent ?

La Nef est le seul établissement financier à publier chaque année l’ensemble des prêts qu’elle octroie, et ce depuis sa création en 1988.

Retrouvez dans la cartographie des projets une présentation de nombreuses réalisations qui ont bénéficié d'un prêt de la Nef.

Rechercher un projet financé